Dimanche, j’irais…

images

Plusieurs de vos articles m’ont retourné les tripes et convaincu d’y aller… Ce n’était pas gagné, j’étais en colère et je le suis encore, mais ma position a évolué. Et puis ce débat, cette femme qui sent les bas-fonds putrides me donne envie de vomir. C’est promis, c’est mon dernier article politique, j’ai envie d’autre chose, cette énergie ne me plait pas ! Mais dimanche, j’irais…

J’irais pour la fille d’une de notre amie blogueuse ( la carne )
J’irais pour les droits des femmes, de mes ami(e)s homosexuels et des minorités. Oui, on sait quelle place sera accordée à ces gens-là sous la Le Pen Family.
J’irais pour les migrants qui fuient les bombes et auxquels on refuse même de donner à manger à Calais [oui, oui un reportage sur Arte montre les CRS empêchant les quelques migrants qui restent dans des conditions terribles de récupérer les repas que des associations leur apportent et même d’aller prendre des douches]. Que fera-t-elle ? Elle les rejettera à la mer ?
J’irais pour tous mes amis étrangers qui vivent en France, en outre-mer et en Afrique et qui en 2002 quand Le Pen le vieux est passé au premier tour m’ont engueulé d’être chez eux au lieu d’avoir voté…
J’irais pour tous les enfants et petits-enfants du monde, quel que soit leurs couleurs afin qu’ils puissent prendre la relève un jour et s’indigner…
J’irais pour que notre belle Europe, celle des peuples, des rencontres et de l’amitié ne se ratatine pas… la fermeture et le repli n’ont jamais fait partie de mes aspirations. J’aime le monde, les autres et la diversité.
J’irais pour ne pas sombrer dans le désespoir le soir du 2ème tour en voyant la peste blonde surgir du néant et anéantir tous nos rêves en un instant.
J’irais pour éviter la guerre, la peur, la violence, la terreur et l’ordre fasciste. Il n’y a qu’à regarder comment se comportent le FN et ses soutiens dans une ville comme Béziers. Comment soudain ces gens-là se sentent légitimes de balancer leur immondices sur les autres sans restriction. Je pense également aux 50% de soutien de la police au FN. Que se passera- il quand les fauves seront lâchés à l’assaut de notre jeunesse dans les manifs, dans les quartiers ?
J’irais pour pouvoir continuer toutes les luttes dès le lendemain. Il se pourrait bien que le droit de grève et de manif soit remis en question. La peste blonde n’a jamais de sa vie ni de celle de son père et de sa nièce défendu les grévistes, bien au contraire…
J’irais pour la culture et les artistes. J’ai entendu la jeune peste blonde dire que le statut d’intermittent était la cause de tous les problèmes de l’assurance chômage et qu’il fallait l’abroger et moi j’aime l’art et les artistes, ils sont le beau, le soleil, l’éclatant… sans eux le monde serait mort !

J’irais pour défendre la liberté, l’égalité, la fraternité et la paix.

Mais ne me demandez pas plus ! Ne me demandez pas de soutenir le jeune loup aux dents longues et ses amis qui ont installé cette catastrophe. Ne me demandez pas de soutenir l’Europe du fric et des banques responsable de la pauvreté et de la misère. Ne me demandez pas de soutenir la non-prise en compte des graves questions écologique. Comme disait Hamon « On peut toujours discuter avec les banques, pas avec la planète ». Ne me demandez pas de soutenir celui qui comme l’a dit cette fois JLM veut tous nous transformer en « start up ».
Nous ne sommes pas des « starts up » ni des billets de banque, nous sommes des êtres humains pleins de couleurs, d’amitié, d’amour, de tendresse qui demandons juste à pouvoir vivre, créer, travailler décemment !

J’irais…