Emportée par l’écriture… Les autres pratiques artistiques virevoltent autour de moi, mais l’écriture elle se pose et s’impose même… Impossible de l’évincer, elle revient sans cesse, me réveille la nuit…

Alors, je me suis dit : «  Fais un blog ma grande ». Pas si simple… Oui, je peux écrire, faire des photos pas trop moches, mais l’aspect technique du blog, voilà une autre affaire, un cataclysme mental, mes neurones explosent ! Basta, je me lance, je ne peux plus reculer… Et je vous demande de l’indulgence pour le design, le bouton, le widget, ceci cela…

J’ai soif de partage, d’oser ouvrir en grand mes fenêtres intérieures. Envie d’offrir tout ce qui m’inspire… Voyages, livres, films, créations en tout genre, famille, points de vues, idées géniales, expériences folles… Impossible pour moi de réduire mon blog à un seul thème. Je ne peux pas, c’est comme ça, j’accepte… Une seule ligne éditoriale sera mienne : l’écriture et le partage. Tout sera prétexte à écrire, na !

Pourquoi « allumer les couleurs » ? C’est une longue histoire. Il fut un temps où j’écrivais des chansons que je chantais un peu. Allumer les couleurs est l’une d’entre elles. Elle est associée à un moment particulièrement enchanté de ma vie.

Mon métier, c’est biographe, j’écris la vie des gens comme toi et moi, ceux qui ont envie de laisser une trace. Parisienne réfugiée chez les Catalans, j’habite Perpignan. Une ville de lumière et de vent, multiculturelle, chaude, sangs et or avec la grande bleu juste à côté et les sommets pas trop loin. Une ville au bord de la France, qui se mélange avec la catalogne espagnole et La splendide Barcelone…

Publicités