DSC05578

Un mot élégant : Aquarelle, il chante la douceur… il respire le clapotis de l’eau et la féminité…

C’est un fait, l’art et la créativité me sauve  ! 

Un moment un peu âpre pour moi qui à du mal a se mettre en mots..

Difficile de trouver la note juste, celle qui t’emporte vers demain…

J’ai décidé d’aller faire de l’aquarelle avec une prof dans la nature. 

J’ai toujours un peu patouillé dans les pastels, la peinture, le dessin, la calligraphie mais je n’ai jamais appris aucune technique. On ne peut pas tout faire ! 

Là, au coeur des intempéries qui agite ma vie, j’a décidé de prendre le pinceau et d’allumer les  couleurs. Un temps bien mérité de calme et de recentrage…

Un temps ou je me laisse porter, ou je découvre la magie créative sans me juger, sans me comparer…

Je n’ai rien à prouver, juste à laisser glisser le crayon et le pinceau sur le blanc manteau de papier…et ça marche ! 

Le même sentiment me revient qu’en ces temps reculés ou un besoin impérieux de me jeter sur mon ordi pour écrire me transportait loin, bien loin… Un temps pour lancer les mots devant moi et les laisser adoucir et embaumer la plaie à vif ! 

L’aquarelle et la nature m’offrent cette eau de jouvence qui cicatrise…`

DSC05579

Villeneuve de la Raho, à quelques encablures de chez moi en fin de journée, quand la chaleur et le vent tombe un peu.. Ce moment où les couleurs se cabrent, ou la montagne capte des accents violets, orangés, bleutés…ou les herbes du bord de l’eau se transforment en calligraphie couverte d’or, ou l’eau du lac, les joncs et les canards attrapent la lumière…

Je crois qu’il est là le chemin…à trop chercher là ou ça fait mal, à creusé dans le vif, on se rend compte qu’il n’y a rien par là, juste de la confusion un sentiment de perdition. 

La vie encore une fois me tend non pas une perche mais un pinceau. J’aime ! 

Publicités