fullsizeoutput_12c1

Une arrivée aventureuse…

Je suis sûre que t’as déjà lu ou écouté le témoignage d’une personne qui en arrivant à destination à l’aéroport n’a jamais retrouvé sa valise sur le tapis des bagages. Tu sais le genre d’histoire où tu te dis : « ça, ça doit être vraiment lourd ! »… après certain pourrait se dire : « une bonne façon de se désencombrer » et je crois qu’ils auraient raison, mais je n’en suis pas là  ! 

Le survol de la Méditerranée depuis Gérone en Espagne jusqu’a l’île de Malte était parfait, j’ai failli comme chaque fois arracher le bras de mon voisin au décollage, tout ça, tout ça mais bon passons… et nous voilà 2h plus tard devant le tapis des valises… Oh les belles valises qui tournent, qui tournent … j’attrape la mienne au vol puis elles se raréfient… Il n’en reste qu’une… mais lolo n’a pas la sienne et celle qui toune lui ressemble beaucoup, mais c’est pas la sienne  ! C’est là que tu te dis : «  non, pas moi, pas nous, pas possible  ! »… Eh ben si, cette fois, c’est toi  ! Le mec, y s’est gouré de valise, il a embarqué la tienne… T’es là comme un con sans rien, tu peux oublier tes chaussettes, tes slips… Bingo  ! Et l’employée de l’aéroport qui te dit en anglais qu’elle va lui téléphoner au type qui a pris ta valise et que peut-être un jour il répondra, mais que pour l’instant, il a éteint son portable. Un point, un trait, comme disent mes amis togolais. 

Premier épisode maltais terminé.

T’as que le choix d’attendre en vérifiant que ton portable a de la batterie bien sûr  ! Tu peux aller t’acheter une brosse à dents à l’épicerie du coin et prier pour que le mec, il ouvre ta valise le plus vite possible ! Heureusement Malte, c’est pas très grand, il ne peut pas être loin et pourvu qu’il ne soit pas en transit… 

Ben on a pris la voiture de location et l’on s’est dirigé dans un petit village au nord de l’île  où l’on avait réservé une Guest House et on a fait marrer tout le monde avec notre histoire de valise… 

Finalement il fallait mieux en rire, c’est ce que je répétais depuis le début, mais c’était pas ma valise !

Entre temps, y’a eu la conduite à gauche associée à celle des Maltais. Mamamia… Ce n’est pas moi qui conduisais, mais je crois que c’est pire. Le trottoir, là à gauche…attention… les bus qui t’arrivent dessus… mais où il va lui… pourquoi ils klaxonnent tous le temps ces maltais ? et les 2 femmes qui hurlent sur le trottoir, c’est pour nous  ? 

Euh… pas de tout repos notre arrivée à Malte

Stop, on se calme, Guest House, resto où l’on apprend le Maltais avec le serveur et où l’on mange la « pasta » comme en Italie et ça va mieux. Ces petits moments de complicité avec les autochtones, j’adore  !

Le lendemain, l’on se réveille avec la valise en gros plan dans le cerveau. Mais bon, on  se lance à la découverte de cette île même sans slip de rechange…

Ma première impression est très étrange. On traverse un bout d’Europe, d’Orient , les deux à la fois. ? Y’a Rabat, Mdina, La Valette… les noms des bleds alternent entre des consonances arabisante, anglophone, française… le coté déstructuré, voir moche, mais en fait non c’est pas moche, enfin je n’en sais rien… des immeubles en construction, des grues et des travaux partout… mais aussi une simplicité, une chaleur. Et puis y’a la mer, elle est belle, la Méditerranée… Puis La Valette, un poème cette ville chargée d’histoire, surtout d’histoires de chevaliers. Un charme fou même sans nos brosses à dents, à vrai dire on les avait même oubliés  ! Cette pierre couleur miel, ces « bow window » colorés, ces bougainvilliers…. m’emportent au-delà de toutes mes espérances… 

fullsizeoutput_12a7

Je suis toute en harmonie au cœur de cette petite ville.

Pour vous dire, en 2018, La Valette est élue capitale européenne de la culture. Fondée par le grand maître Gascon Jean de la Valette, la cité des chevaliers de l’ordre de malte fête ses 450 ans. Tout un programme…

fullsizeoutput_118efullsizeoutput_129dfullsizeoutput_118dfullsizeoutput_12b2

 

Puis Mdina, l’ancienne capitale fortifiée vieille de 4000 ans, la porte de Westeros dans Games of Thrones et plein d’autres scènes tournées à l’intérieur de ce havre de paix et de délices visuels. De jolies ruelles sans boutiques de saloperies et un silence méditatif en fin d’après midi (on a jamais su si c’est parce que c’était dimanche ou si c’est tout le temps comme ça !). MDina remonte aux phénicien, mais elle a été fortifié au 9ème siècle par les Arabes. Toujours est-il que déambuler dans les ruelles étroites en fin d’après midi est un vrai moment de douceur et de charme…

fullsizeoutput_12d4fullsizeoutput_141dfullsizeoutput_141bfullsizeoutput_12e0

Le lendemain encore La Valette, évidement l’île est si petite que tu y reviens toujours. Mais là c’est visite et encore visite : la co-cathédrale, le palais des grands maîtres, et même si j’ai beaucoup de respect pour le sentiment religieux et que je trouve certain édifices magnifiques, je dois reconnaître que les bondieuseries m’agacent assez vite, trop chargé, trop empruntes d’hypocrisie, de violence et de tristesse… A ce propos, on est entré bon nombre de fois dans des églises et bien, pas une seule fois sans une messe… du coup, ça rend plutôt compliquées les visites… en même temps, c’est fait pour ça les églises…

fullsizeoutput_12edfullsizeoutput_12b9

Et puis les remparts, ah les remparts de La Valette, j’ai cru que j’allais faire un arrêt cardiaque quand j’ai aperçu le paysage après avoir traversé le jardin d’Upper Barakka peuplé de Géranium rouge de chez rouge… une vue sur les 3 cités à te couper le souffle justement. 

C’est quoi les trois cités ? Et bien, c’est encore une longue histoire de chevaliers… les trois cités ont été les premiers lieux investis par les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean en 1530 qui se sont par la suite installés à La Valette : Vittoriosa (Birgu), Sengléa (Lisla) et Cospicua (Bormia). On n’a pas tout visité, mais depuis les remparts, elles trônent majestueuses de l’autre coté de la baie d’un bleu profond. On y voit le port maritime immense, les docks, le fort Saint-Ange, le port de plaisance avec luxueux bateaux privés…

Ces remparts nous offrent un voyage au cœur des plus grands films et séries qui sont d’ailleurs cités comme Troie, Games of Thrônes, Gladiators et je n’ai pas tout retenu…

fullsizeoutput_141afullsizeoutput_12f7fullsizeoutput_131cfullsizeoutput_1419fullsizeoutput_1308Photo : Moi et lolodesbo

Ah j’allais oublier pour ce premier opus, on a retrouvé la valise le lendemain de notre arrivée. Vive les chaussettes, slips et brosses à dents… le propriétaire de la valise était vraiment heureux !

A suivre…

Publicités