Balade en Toscane

 

On arrive… Une heure et demie de vol, Gérone / Pise et on y est presque.

J’avais promis que je reviendrais vers vous, sur le blog, en Toscane. Me voici au coeur d’un rêve, d’une mélodie visuelle, d’un chant savoureux… terre de Sienne… de l’or dans les yeux, des paillettes dans le ciel…

C’est vrai, j’ai un faible pour l’Italie… non les filles, j’ai pas dit pour les Italiens, mais pour l’Italie !
De Rome à Venise, c’est une danse sur les chemins de l’histoire. Mais la Toscane, là c’est encore une autre saveur. Bien sûr, y’ a Florence, la soyeuse, la resplendissante où chaque coin de rue est habité des splendeurs du siècle des Lumières, de la Renaissance. Moi à Florence, je rencontre l’art, je suis l’art…je sculpte, je dessine, je repeins le monde à l’image de cette époque qui, non, vous ne rêvez pas, accordait la plus grande importance aux artistes. Etre artiste, peintre, sculpteur était le métier le plus reconnu…ils étaient embauchés et payés à juste valeur, il parait même que dans les lieux qui accueillaient les déshérités, on leur offrait des cours de peinture, de sculpture…imaginez un peu des ateliers d’art dans les lieux d’accueils pour les migrants…

Mais revenons à nos moutons, non pas les moutons, ça c’était l’an dernier en Ecosse plutôt à nos collines…

La Toscane s’est ouverte à mon coeur en 2015. A l’époque, avec mon fils et sa copine, j’avais choisi de louer dans un agriturismo perdu, « Podere Campo Vecchio » , du côté de Sienne, avec une piscine pour pouvoir se rafraichir et parce que je suis accro à l’eau. Quand nous avons découvert le lieu, ce fut un choc. Une magnifique maison en pierre  offrant une vue sur les collines à vous couper le souffle. Un paradis ! En quittant le lieu, je m’étais dit que j’y reviendrais pour dessiner et faire des pastels, oui c’est une autre de mes passions. Puis le temps est passé, j’ai oublié…

Cette année, après les 4 derniers mois carrément lourd que j’ai traversé à gérer échec sur échec de mon fils et de moi même, je sentais que j’avais besoin de repos. J’ai cherché en vain quelques endroits où je pourrais non pas courir partout comme je sais si bien le faire aussi pendant les vacances, mais plutôt rester tranquille, poser mes valises quoi. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est très dur de rester cool ! Je me sens obligée de visiter tout, tout le temps ! Pas là, non pas cette fois. Juste une pose face à un beau paysage, nager, dessiner, rêver, manger ( ça c’est inévitable en Italie ). Ce qui veut dire que je devais trouver un lieu d’hébergement beau et confortable pour avoir envie d’y séjourner. Après beaucoup de recherche infructueuse, une image à surgit, celle de cet endroit magique en Toscane. J’ai décidé d’y retourner. Une petite escale à Lucques, une splendide ville à coté de Pise où nous avons mangé le meilleur Tiramisu de tous les temps, une nuit dans un hôtel de toute beauté au dessus de la ville avec vue sur la mer depuis la piscine puis la Toscane, la vraie. J’ai choisi un autre agriturismo, pas très loin et dans le même style qu’il y a 2 ans : Une belle maison en pierre toujours avec piscine dans les collines toscane : « Podere Fornaci ».

Là, on est au coeur des collines qui ont inspiré tant d’artistes, dans ‘l’une de ces maison entouré de cyprès à laquelle on accède par un chemin pour les tracteurs, où on attrape des coups de coeur toutes les 30 secondes et où l’on rencontre parfois quelques renards et lièvres virevoltant dans la nuit. C’est… comment dire…, c’est… je me répète, une mélodie visuelle qui vous scotche, vous agrippe, vous paralyse de beauté. Comme si les agriculteurs du coin avait volontairement peint le paysage avec leurs engins !
Pour le coup, dans ce décor princier, difficile de ne pas « Allumer les couleurs ». l’on passe des ocres, au marrons, à l’or entrecoupé des dégradés de verts…Une valse colorée sans limite…

DSC01288DSC01248DSC01267DSC01625DSC01704DSC01706

A suivre…

Photos : lolodesbo

 

Publicités

9 réflexions sur “Balade en Toscane

  1. Flora dit :

    Très bon choix, c’est magnifique ! Je suis désolée d’apprendre que ça n’a pas été pour le concours, j’espère que tu trouveras d’autres portes. Bises

    J'aime

  2. Allumer les couleurs dit :

    Oui, la Toscane m’a fait passer la pilule. Bon, pour moi, c’était pas trop grave si ce n’est que l’on m’avait dit de me représenter et qu’il était « fort probable » que je serais prise mais mon fils à aussi raté son entrée dans l’école d’ingé qu’il souhaitait juste après son premier chagrin d’amour, donc c’était un peu trop ! Mais enfin, c’est la vie et elle continue justement la vie…On va se remettre et passer à autre chose. Bisous à toi.

    Aimé par 1 personne

  3. Marie Kléber dit :

    Je comprends ton enthousiasme pour cet endroit! Magique et merveilleux! Rien de tel pour faire le vide de tout le chaos des derniers mois et le plein de sens pour ce qui arrive.
    Grosses bises, je file découvrir la suite de ce beau voyage…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s