Le musée de la BD à Angoulême

Une belle découverte ce musée. J’avoue, sauf d’habiter pas loin ou à Angoulême même, on n’y passe pas tous les jours. Pour ma part, je viens d’y faire un tour avec ma petite famille pendant les vacances non pas pour voir le musée directement, mais pour nous rendre à la journée porte ouverte d’une école de game design pour mon fils. Angoulême est devenue la ville de l’image. C’est une ville en pleine mutation dans laquelle s’installent différentes écoles autour de l’image. De vieux bâtiments tombés en désuétude y sont retapés pour y installer des écoles…

Toujours est-il qu’entre deux conférences, nous nous sommes rendus au musée de la BD. Ne pas le faire aurait été une vraie connerie !

Le musée fait partie de la cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

Ce musée est à la fois éducatif, ludique et passionnant. Tout le monde à un moment dans sa vie a eu un contact avec la BD, au moins dans l’enfance. Ici, on trouve toute la « smala » des personnage de BD, de Tintin à Becassine en passant par Charlie Hebdo, Strange… ils  sont tous là sans exception avec parfois des vitrines de figurines.

 

Ca, c’est pour l’expo permanente. Ensuite les expos temporaires.

L’œuvre du grand Wil Eisner, génie de la bande dessinée américaine des années 40
Créateur du Spirit, référence indémodable en matière de bande dessinée policière.

2786f2a58c391c6201b47e683218a3a5

 

L’expo s’ouvre sur un spectaculaire décor urbain qui évoque le New York des années 1940 plongeant le public dans la pénombre. Et là évidemment, mes jeunes se sont lancés dans l’enquête prévue pour les 9 ans et + à la recherche d’indices sur un meurtre. On met les mains dans des boites, on fouille des poches, on éclaire des endroits sombres… Enfin on s’éclate comme les gamins… Moi j’adore ! C’est très bien fait. Il y a aussi une enquête pour les plus petits.

fullsizeoutput_620fullsizeoutput_61e

 

Puis, nous vous eu la chance de tomber sur Le château des étoiles. Une expo sur la BD d’Alex Alice qui narre l’histoire des prémices de la conquête spatiale dans une réalité fantasmée, telle qu’elle fut imaginée et décrite par les scientifiques de la deuxième moitié du XIXe siècle. L’expo déborde d’objets d’époque, de trouvailles, de maquettes, d’ambiances sonores et visuelles qui la rende très immersive…

Nous sommes donc entrés dans le monde de la conquête spatiale avec des décors splendides à la clé et des quantité de planches et d’explications sur leur réalisations. C’était vraiment de toute beauté !

img_1352fullsizeoutput_63cfullsizeoutput_63efullsizeoutput_640fullsizeoutput_642fullsizeoutput_644fullsizeoutput_648fullsizeoutput_64afullsizeoutput_64cfullsizeoutput_650fullsizeoutput_652fullsizeoutput_654fullsizeoutput_656fullsizeoutput_658fullsizeoutput_662fullsizeoutput_664fullsizeoutput_666

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s