Si ce voyage en Ecosse était à refaire, J’irais à Edimbourg, l’île de Skye et Glasgow. Ce n’est pas que le reste est moche au contraire mais il faut du temps pour découvrir toutes ces belles contrées…

Nous avons fait le tour de l’île de Skye dans la journée, c’est trop court ! Heureusement que le soleil se couche vers 22h30 en Juillet.

Cette île brille même sans soleil !

On a commencé par le château de Dornie. Il parait qu’il est le plus photographié des châteaux Ecossais. J’avoue, il est photogénique. Nous ne sommes pas entrée, pas le temps, on voulait voir Skye et puis, il faut le dire, les châteaux Ecossais sont cher, trop cher…Au début du voyage, tu payes et ensuite non…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, nous sommes allés au Clan Mac Donald centre muséum of isle. Le routard nous racontait que c’était une bonne manière de connaître l’histoire régionale, il a raison. Entre le très beau jardin et le château, enfin disons ce qu’il en reste, on trouve le musée. Et là, on serpente dans le monde des viking, dans les batailles entre clans Ecossais, contre les Anglais, des défaites, l’histoire des cornemuses… l’audio guide est très bien conçu. J’ai appris que les viking n’était pas que des barbares. Ils arrivaient par la mer… et non, ils ne fracassaient pas forcément tout…parfois  ils se mariaient avec de jolies autochtones et apportaient toutes leurs connaissances du reste du monde à des gens qui n’avait jamais rien vu d’autre que le bout de leur île… Bon d’autres fois, c’était moins cool !

Puis nous avons attaqués notre tour de l’île…

Portree : Joli petit port de pêche aux maisons colorés qui servaient à ce que les pêcheurs retrouvent leur village en rentrant au port.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

The Neist point. Encore un bout de route tout en « passing place » mais ça vaut le coup ! Une petite marche pour un panorama de rêve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lui, il me fait craquer !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et enfin, on a traversé les Cullins hills, ce massif montagneux de l’île de skye, aux cimes hérissées et dentelées qui culmine à 1 009 m. j »aurais aimé y faire une ballade mais bon, pas le temps !

Publicités